Blog

Veille Agile

Vignette-faire sa veille
Complément aux vidéos

Veille Agile

Note de l'auteur

J’ai pris un plaisir particulier à suivre les explications de Constantin Guay sur ce sujet qui dépasse largement l’idée que nous pouvons nous en faire. Bien au-delà d’un simple exercice de surveillance et de conservation, il s’agit assurément de mettre à jour nos compétences, notre savoir et nos relations aux autres. A vous maintenant de découvrir le large éventail de méthodes et d’approches présentées par Constantin Guay pour faire sa veille, et les nombreux avantages que vous pourrez en tirer.

Table des matières

Qu'est-ce La veille ?

Photo Constantin Guay

Ecouter et surveiller de ce qui se fait en dehors de notre cercle immédiat. La veille est une activité que nous devrions tous faire quel que soit notre métier ou notre rôle. Elle consiste à chercher des informations, les traiter et les classer pour un usage immédiat ou ultérieur.

Aller chercher l'info pour votre veille agile : PULL

Nous parlons de PULL lorsque nous tirons l’information vers nous. Je vais vous parler des six supports que je préfère utiliser mais bien sûr il en existe d’autres.

  • Les réseaux sociaux, blogs et sites

Les réseaux sociaux peuvent être une très bonne source d’informations. En vous abonnant aux personnes qui vous inspirent vous restez informé de leurs publications et pourrez participer à des discussions sur les sujets qui vous intéressent. Vous cherchez des idées ? Commencez par les signataires du manifeste agile et les auteurs de blogs que vous connaissez déjà. Et puis lancez-vous ! Posez des questions, racontez vos découvertes et faites-vous challenger. Se confronter aux autres vous permettra d’affiner votre réflexion et d’adapter votre posture face à votre équipe, vos clients et vos managers.

  • Les livres

Ah ! Les bons vieux livres ! L’agilité, le management, le lean, le comportement humain, etc. Les ouvrages de qualité ne manquent pas. Abonnez-vous à des communautés publiques comme le Slack lesagilistes.fr crée par Léo Davesne, et profitez des conseils de lecture d’Anne Gabrillagues dans le canal dédié.

  • Les communautés publiques ou d’entreprises

Les communautés publiques comme lesagilistes.fr sont de vraies mines d’or. Vous y trouverez des canaux divers et je vous recommande personnellement ceux-ci : # conférences, # lectures, # question-pas-bête et # j-ai-un-problème. Si vous lisez l’anglais, vous pouvez également participer au canal www.reddit.com/r/scrum/. Dans les entreprises, il existe parfois des veilles communautaires. Cela est très pertinent pour explorer dans le domaine particulier de votre environnement professionnel. Finalement, que la communauté soit publique ou d’entreprise, elle permet à tous de collaborer pour cette mission et encourage les échanges. En participant vous développerez à coup sûr votre état d’esprit agile.

  • Les vidéos et podcast

Avec de plus en plus de chaînes qui voient le jour, YouTube devient un bon média pour faire sa veille. Vous trouverez sur cette page les chaines auxquelles ScrumLife est abonné. Dédiées à l’agilité, aux conférences, à la stratégie de management, aux news, etc. toutes ces chaines contribueront à vous faire grandir tout en gardant l’esprit ouvert. Attention tout de même à ne pas vous laisser embarquer dans des sessions vidéo sans fin…

  • Les conférences et meetups

De façon un peu moins active ou régulière, vous pouvez participer à des conférences agiles ou des meetups. Même si les sujets peuvent être redondant, c’est toujours l’occasion d’en apprendre d’avantage, de faire des rencontres et de découvrir des approches différentes.

  • Les safaris agiles et BBLs

Vous voulez en apprendre plus sur la façon de travailler d’une équipe, l’observer en immersion totale et poser des questions à ses acteurs : bien qu’ils soient parfois difficiles à organiser les safaris agiles sont fait pour vous. Autre option, les Brown Bag Lunch (BBLs) : Plus faciles à programmer, il s’agit d’un format dans lequel un spécialiste va, de manière informelle, parler de son expertise sur un sujet en particulier. Les BBLs se déroulent généralement sur le temps du déjeuner et sur le lieu de votre entreprise. Si vous êtes intéressé par ce format contactez-nous, Nous en organisons régulièrement.

Vous l’aurez compris dans la méthode PULL nous ne nous limitons pas à aller chercher de l’information mais participons activement à enrichir celle-ci

Récupérer l'info pour votre veille agile : PUSH

Parlons maintenant du push même si ce n’est pas vraiment la façon dont je fonctionne… En mode push, l’information est poussée jusqu’à nous. Souvent, c’est nous qui créons le système qui nous poussera les informations en paramétrant les recherches au travers de flux RSS, d’alertes Google, etc. Malgré le temps que cette méthode peut nous faire gagner, elle a l’inconvénient de manquer d’ouverture : elle nous enferme dans ce que nous avons déjà validé. Vous risquez donc de passer à côté d’une perle ! N’hésitez pas à élargir votre périmètre de recherche pour avoir un large éventail de contenus et de personnalités.

Chercher l'info plus loin que l'agilité

La veille doit aussi se faire en gardant l’esprit ouvert et en découvrant d’autres domaines d’expertise connexes ou complémentaires. J’ai pour ma part complété ma veille avec des domaines variés en lien avec mon quotidien comme La sociologie des entreprises, l’éducation, les biais comportementaux, etc. Le premier d’entre eux m’a permis de mieux comprendre les entreprises avec lesquelles j’interagis tous les jours. Lisez par exemple La faillite de la pensée managériale, c’est criant de vérité. Sujet suivant, l’éducation : il permet souvent de comprendre le comportement des adultes en position de manager. Certains ont tendance à répéter inconsciemment la Violence Éducative Ordinaire (VEO) qu’ils ont subi. Cela se traduit dans une forme de relation aux autres que j’aime appeler la Violence Managériale Ordinaire (VMO). Voici deux ouvrages que je vous recommande sur ce thème : Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent de Faber et Mazlish et Pour une enfance heureuse de Catherine Guégen. Terminons maintenant avec le dernier thème que je voulais vous présenter dans cette partie : Le biais comportemental aussi appelé biais cognitif. L’étude de ce sujet m’aide à appréhender les personnes qui m’entourent. Comme je le dis souvent : « tout le monde est toujours logique ». Pour mieux comprendre notre environnement nous pouvons élargir notre horizon avec des chaînes YouTube comme Horizon Gull et Défekator. Vidéos intéressantes pour apprendre à détecter et à contrer les tentatives de manipulations. Finalement il existe tant d’autres sujets qui peuvent nous aidez et nous inspirer dans notre quotidien comme la Psychologie, la productivité, l’humour, etc. Alors allez chercher l’info plus loin !

Garder et structurer l'info de votre veille agile

Pour retrouver ces informations abondantes, il nous faut une méthode pour les conserver, les structurer et pour pouvoir y accéder le jour où nous en aurons besoin. Je vais vous présenter celle que j’utilise actuellement en espérant qu’elle vous sera utile mais il vous appartient de choisir celle qui vous convient le mieux. Vous pourrez par exemple utiliser des outils d’annotation comme Evernote, de cartographie comme Freemind ou Miro, de capitalisation comme Confluence ou encore de capture comme Pocket. J’ai longtemps utilisé ce dernier mais j’avais tendance à empiler les articles sans les lire. Avec Notion, j’ai trouvé une solution pour mieux organiser ma veille. Non seulement Il me permet de capturer une page web et d’enregistrer un tweet ou un post mais aussi de les intégrer dans mon workflow de choses à faire, dans mon dashboard quotidien. Je peux également capitaliser sur le contenu en y ajoutant des tags afin de faciliter la recherche. Cette méthode est clairement inspirée de mon expérience du bullet journal qui m’a permis d’améliorer considérablement la gestion de mes taches, contenus et idées. Pour ce qui concerne les ressources vidéo, j’ai tout simplement créé une playlist sur YouTube, c’est simple et efficace. Et si vous voulez booster votre capacité à retenir ce que vous découvrez, partagez-le en écrivant des articles de blug par exemple. Nous apprenons bien mieux en essayant de transmettre.

Quand vais-je avoir besoin de faire ma veille agile ?

Il n’y aucune règle. C’est souvent utile dans mon quotidien lorsque je suis face à un problème. A travers la veille régulière je capitalise un grand nombre d’informations qui me permettent d’être plus résilient et d’avoir du répondant face à une situation imprévue. Dans les cas où j’en ressens le besoin, j’utilise Notion pour rechercher les sources, j’approfondis et je complète mes réflexions.

Votre veille, c’est l’alimentation de votre cerveau, votre carburant pour exceller.

Bibliographie pour aller plus loin

Vous avez aimé cet article ?

Alors vous allez adorer

Le guide du Scrum Master compétent

Comments are closed.

Entrez votre adresse mail pour rejoindre la liste d'attente :