Blog

Scrum Master VS. Coach Agile

1_Vignette_sm-vs-ca
Complément aux vidéos

Scrum Master VS. Coach Agile

Note de l'auteur

Il est parfois difficile de s’y retrouver. Heureusement, Scrum Life est là pour nous éclairer sur les différences (ou pas) entre Scrum Master et coach agile. De l’environnement des grosses entreprises à la notion de carrière en passant par le point de vue du marché, découvrez si un coach agile est un « super » Scrum Master. Jean-Pierre Lambert nous accompagne dans un cheminement qui propose de ne pas se fier à la sémantique mais plutôt à l’esprit agile.

Table des matières

Coach Agile = super Scrum Master ?

Photo Jean-Pierre Lambert

La réponse est claire : non le coach agile n’est pas un super Scrum Master. Je vous invite à lire "Coaching Agile Teams" de Lyssa Adkins qui traite du sujet et qui conclut : Scrum Master et coach agile, c’est le même travail. L’on pourrait quand même relever une différence. Scrum Master est introduit par le Scrum Guide : c’est un rôle de Scrum. Alors que le coach agile, plus agnostique, n’est pas lié à un framework en particulier. Malgré cette différence, pour moi un bon Scrum Master doit avoir une vision qui ne se limite pas à Scrum.

L’environnement des ESN et grosses entreprises pour le scrum master et le coach agile

Il est vrai que dans beaucoup d’organisations et surtout dans les plus grosses, on impose au Scrum Master de « rester à sa place » : dans son équipe. Le coach agile quant à lui, se voit souvent confier le rôle de gérer ce qu’il se passe dans le reste de l’entreprise. Cela induit par essence un cloisonnement des rôles qui peut peser sur le Scrum Master. Cantonné dans son équipe il lui sera difficile d’améliorer le cadre de travail de son équipe. Dans ce contexte le Scrum Master peut être tenté de passer coach agile pour agir plus en profondeur dans l’entreprise.

Bien que le Scrum Master et le coach agile se voient assigner des missions différentes dans les grandes entreprises, rappelez-vous que leur rôle est le même. Maintenant que le point est fait, voilà trois règles qu’il me semble important de rappeler :

  • N’ayez pas honte de vous faire appeler coach agile plutôt que Scrum Master
  • Ne regardez pas les Scrum Master de haut lorsque vous êtes coach agile.
  • Un Scrum Master peut être très bon et rester Scrum Master.

Le point de vue du marché : Scrum master ou coach agile

Et après la sémantique, que nous dit le marché ? On constate effectivement dans les offres d’emploi que, selon le contenu de la mission, l’on attend soit un Scrum Master soit un coach agile. Un coach agile sera généralement sollicité pour des missions : de plus courtes durées, d’accompagnement d’une équipe et ayant un objectif particulier comme par exemple diminuer les délais de livraison. Sa mission s’apparente plus à du consulting. Dans ce cas il est assez logique qu’il bénéficie d’une rémunération plus élevée que le Scrum Master. Finalement je préfère le titre de consulting agile à celui de coach agile. Ça me parait beaucoup plus clair et on voit bien qu’avec ce nouveau nom, la notion de consulting agile n’a rien à voir avec un « super » Scrum Master. Le métier de consulting agile est juste différent de celui de Scrum Master.​

Scrum Master est une carrière à part entière

Pourquoi devenir coach agile plutôt que de simplement devenir un meilleur Scrum Master ? Elargissez vos connaissances au-delà de Scrum en maitrisant Kanban ; Apprenez à mieux maitriser votre capacité à accompagner les équipes ; élargissez votre champ d’action en accompagnant le Product Owner et l’organisation ; etc. C’est parce qu’être Scrum Master est un choix de carrière à part entière que nous lançons sur Scrum Life cette nouvelle série : Mener sa carrière de Scrum Master.

Finalement la sémantique ne compte pas vraiment et quel que soit le titre que vous choisissez : devenez un véritable agent du changement !

Vous avez aimé cet article ?

Alors vous allez adorer

Le guide du Scrum Master compétent

Entrez votre adresse mail pour rejoindre la liste d'attente :