Blog

Comment comprendre Scrum : vos premiers pas dans le monde de l’agilité

1_Vignette v1_HD
Complément aux vidéos / Hors-série

Comment comprendre Scrum : vos premiers pas dans le monde de l’agilité

Note de l'auteur

Comprenez Scrum en moins de huit minutes avec Jean-Pierre Lambert et Constantin Guay. Ils vous ont préparé une présentation synthétique et concrète pour allez à l’essentiel. Faites vos premiers pas dans le monde de l’agilité selon Scrum en découvrant cet article et la vidéo diffusée sur la chaine Scrum Life : la première chaine francophone qui traite de l’agilité, sans tabou et avec humour.

Table des matières

Introduction

Photo Jean-Pierre Lambert

Bienvenu cet hors-série dans lequel vous allez découvrir notre nouvelle présentation de Scrum, compatible avec la version 2020 du Guide Scrum, pour tout savoir en moins de huit minutes ! Scrum vous permet d’atteindre votre objectif. Il est utilisé non seulement dans le domaine de l’informatique mais aussi dans la construction de bâtiment, le milieu médical et bien d’autres !

Jean-Pierre Lambert

Scrum va vous aider en déclinant votre objectif sous la forme de Product Goal. Il structure le chemin qui permet d’atteindre votre vision : la raison pour laquelle vous souhaitez faire un produit.

Les Product Goal sont des objectifs tangibles apportant de la valeur, souvent avec un horizon qui se compte en mois. Ils sont divisés en étapes plus courtes : des sprints, parfois aussi appelés itérations. Chaque sprint comporte un objectif apportant de la valeur : le Sprint Goal.

C’est quoi un sprint dans Scrum ?

Les Sprints durent le plus souvent une ou deux semaines.

Ils s’enchainent en continu. Une fois qu’un sprint est terminé, le suivant démarre immédiatement. Notez au passage que nous ne sommes pas du tout obligé de démarrer un lundi pour terminer un vendredi. L’important est qu’ils aient une durée fixée à l’avance et qu’ils s’enchaînent.

Quels événements composent le Sprint

Prenons l’exemple d’un sprint d’une semaine, donc cinq jours ouvrés, et qui démarre le jeudi.

  • Le Sprint Planning : c’est la réunion qui marque le point de départ du sprint. Elle a pour but de planifier le sprint. Elle constitue un moment dédié pour fixer le Sprint Goal (l’objectif unique du sprint), et définir quelles seront les activités à accomplir pour réussir à l’atteindre.
  • Le Daily Scrum (mêlée quotidienne) : Toutes les vingt-quatre heures l’équipe se retrouve pour faire le point et s’assurer qu’elle va dans la bonne direction. Elle confirme ainsi sa confiance dans l’aboutissement de l’objectif. Si ce n’est pas le cas, l’équipe ajuste dynamiquement le plan pour y parvenir.

La fin du sprint se termine par deux évènements :

En résumé, la revue de Sprint focalise son attention sur le produit en construction et sur l’objectif qu’elle essaie d’atteindre, alors qu’en rétrospective de Sprint l’équipe polarise sa réflexion sur les interactions entre ses membres : comment le produit est construit.

Feedback à tous les étages : le cœur des méthodes agiles

La revue de sprint

Scrum repose sur l’approche itérative. Le Sprint est donc une boucle qui redémarre dès qu’elle est finie. Vous allez donc enchaîner en boucle le Sprint Planning, des Daily Scrum, la revue de Sprint et la rétrospective de Sprint, pour ensuite recommencer avec un nouveau sprint.

Tous les événements de Scrum sont articulés autour de la remontée d’informations, ou feedback. À tout moment du sprint vous remontez des informations et recevez des retours sur ce que vous construisez pour pouvoir les utiliser immédiatement ou dans le sprint suivant.

La revue de Sprint est justement un moment formel lors duquel vous recevez ces informations. Vous pourrez ensuite les utiliser en rétrospective de Sprint pour comprendre comment vous avez construit le produit et trouver des moyens de vous améliorer.

La revue de sprint se déroule avec les représentants des utilisateurs et les parties prenantes. Elle permet ainsi de décider de ce qu’il faut construire par la suite. L’ensemble de ces feedbacks constitue donc le point d’entrée de la planification suivante : le Sprint Planning.

Photo Jean-Pierre Lambert

"Les feedbacks sont le cœur des méthodes agiles : À chaque sprint, vous pouvez décider d’adapter la direction du produit !"

Jean-Pierre Lambert

Vous analysez le produit que vous construisez et pouvez décider de faire autre chose lors du Sprint suivant. Cette décision est prise conjointement avec l’équipe, les représentants des utilisateurs et les parties prenantes pendant la revue de Sprint.

Le Daily Scrum

Le Daily Scrum est un autre moment formel pour collecter et utiliser les remontées d’informations. Chaque jour, l’équipe remonte des informations sur ses avancées vers le Sprint Goal (objectif de Sprint), pour ajuster le plan au fil de l’eau. Oui vous avez bien lu : TOUS LES JOURS !

Concret et empirisme au cœur de Scrum

Le Sprint Planning n’a pas pour but de planifier dans le détail tout ce que vous allez réaliser durant le Sprint. Il pose le cadre qui va permettre l’adaptation continue à commencer par le Sprint Goal dont l’avancement est vérifié chaque jour en Daily Scrum.

La Sprint Retrospective est un moment formel pour collecter ces remontées d’informations. Il permet notamment de définir des actions pour améliorer vos manières de travailler et de concevoir le produit sur l’ensemble du système.

Photo Constantin Guay

Ces remontées d’informations sont au cœur de Scrum. Elles conditionnent le bon fonctionnement de cette méthode agile. Vous itérez vite et créez du concret qui vous permet de collecter du retour lui aussi réel, concret et exploitable. Ces informations sont la clé de votre adaptation permanente à tous les niveaux de la construction de votre produit.

Constantin Guay

Les membres de l’équipe Scrum et leurs responsabilités

Les éléments essentiels à la construction d’un produit

Nous pouvons identifier trois pans différents, essentiels et complémentaires, à la construction d’un produit.

  • La dimension produit : plus précisément la dimension marketing de ce produit.
  • Les aspects techniques : la mise en œuvre. De nombreuses expertises sont nécessaires pour construire le produit et il est essentiel de bien faire les choses. Nous parlons souvent de qualité ou d’excellence.
  • La dimension organisationnelle : le mode de fonctionnement de l’équipe doit être adapté, fluide et efficace. D’une manière générale, l’équipe met en place une démarche d’amélioration continue.

Lorsque les trois composantes sont présentes dans la construction d’un produit nous pouvons atteindre la performance : réussir à construire un produit à succès, rapidement et efficacement. Scrum est justement conçu pour rassembler ces trois pans essentiels de la réussite. Il les intègre au sein de la Scrum Team : l’équipe qui pratique Scrum.

Les responsabilités de la Scrum Team

Une Scrum Team est justement composée de trois ensembles de responsabilités qui coïncident parfaitement avec les éléments essentiels à la construction d’un produit.

  • Le Product Owner (PO) : il assume la responsabilité de l’aspect produit et marketing. Il est avant tout question de donner la vision du produit. Il s’assure que tout le monde ait bien assimilé cette vision pour que l’équipe avance dans la même direction. Il porte cette vision marché du produit et l’insuffle au reste de la Scrum Team.
  • Les Developers (experts) : ils endossent la dimension technique et expertise. Ces experts peuvent avoir un champ de compétence très large en fonction du domaine concerné par produit. Dans celui du logiciel nous retrouverons non seulement les développeurs logiciels mais aussi d’autres experts comme les designers et les testeurs par exemple. Dans les domaines extérieurs au monde du logiciel nous retrouvons par exemple des juristes ou, des techniciens… Plus généralement n’importe quel expert utile pour contribuer à la construction du produit. Ils s’assurent en outre que le produit sera construit de manière solide et pérenne dans le temps : ils sont garants de la qualité.
  • Le Scrum Master (SM) : il se charge du dernier pan concernant l’organisation et l’amélioration continue. Il accompagne Product Owner et Developers sur des problématiques liées à la multidisciplinarité, l’auto-organisation et l’auto-gestion. C’est ainsi l’équipe qui décide des stratégie permettant de réaliser ses objectifs.

Comment se former à Scrum et à l’agilité ?

Chez Scrum Life, nous accompagnons les équipes et les organisations dans tous les domaines. Pour approfondir vos connaissances sur Scrum et l’agilité, continuez sur notre formation gratuite ! Scrum Life c’est plus de 200 vidéos utilisées tous les jours par des équipes et des formateurs. Nous vous avons concocté un parcours qui vous aidera à monter en compétence pas à pas et à votre rythme.

Pensez aussi à vous abonner à la chaîne et à rejoindre notre communauté !

Glossaire

Developers - équipe de développement, experts (élément du cadre de travail Scrum)
Les différents experts qui contribuent à la construction du produit en collaborant au sein de la même équipe.
Itération (Sprint)

Itération d’une durée maximum d’un mois, telle que défini dans le cadre de travail Scrum et intégrant ses différents événements.

Mêlée quotidienne (Daily Scrum)

Réunion quotidienne pendant laquelle l’équipe adapte son plan pour atteindre son objectif.

Objectif de produit (Product Goal)

Décrit un état futur du produit qui peut servir de cible à la Scrum Team pour planifier. […] L’objectif de produit est l’objectif à long terme de la Scrum Team. Ils doivent atteindre (ou abandonner) un objectif avant de s’attaquer au suivant.

Objectif de sprint

Objectif qui donne le sens de l’itération (sprint).

Parties prenantes

Toute personne ayant un intérêt dans le produit.

Planification de sprint (sprint planning)

Première réunion du sprint où l’équipe définit son objectif et le plan pour y arriver (élément du cadre de travail Scrum).

Product Owner

Élément du cadre de travail Scrum. Le ou la Product Owner apporte la vision produit, la vision marché, et l’alignement avec les objectifs d’entreprise (rentabilité par exemple).

Revue de sprint (sprint review)

Une des réunions qui clôturent l’itération et dans laquelle nous faisons le point sur les apprentissages et décidons des suites à donner.

Scrum

Cadre de travail incrémental et itératif basé sur l’empirisme via un apprentissage à chaque itération.

Sprint retrospective

Moment formel d’introspection et d’adaptation de l’équipe pour améliorer son mode de fonctionnement

Vision produit

Vision qui pousse à réaliser le produit, qui lui donne du sens et explique en quoi le produit va changer le monde.

Faites votre veille : Sources et liens complémentaires

Vous avez aimé cet article ?

Alors vous allez adorer

Le guide du Scrum Master compétent

Entrez votre adresse mail pour rejoindre la liste d'attente :