Blog

Comment Booster La Cohésion Des équipes Agiles ? La Psychologie Sociale : Un Vrai Générateur Pour Vous, Scrum Master Et Coach Agile

1_Vignette_HD
Bibliothèque / Complément aux vidéos

Comment Booster La Cohésion Des équipes Agiles ? La Psychologie Sociale : Un Vrai Générateur Pour Vous, Scrum Master Et Coach Agile

Note de l'auteur

Dans cette nouvelle série, Scrum Life invite Denis Migot pour vous parler de ses lectures inspirantes et utiles. Complétez votre bibliothèque et votre veille agile avec ses suggestions d’ouvrages qui méritent votre attention et agradent vos compétences sur de multiples sujets connexes à l’agilité. Vous serez conquis par ce nouveau format et la richesse de son contenu. Denis Migot œuvre depuis plus de 15 ans en Europe et au Canada dans des domaines tels que la pédagogie, la communication numérique et le consulting en conduite du changement en entreprise. Vous avez également pu le découvrir lors de ses conférences ou même lire sans le savoir certaines de ses publications sur le large thème de l’organisation du travail.

Table des matières

Introduction

Vous ne savez pas comment débuter l’accompagnement d’une équipe ? Vous vous demandez comment aider un ensemble de personnes à changer ses comportements ? Pas de panique ! J’ai un livre pour vous : La dynamique des groupes de Dominique Oberlé explique les phénomènes de groupes et les actions permettant de promouvoir des changements.

Je m’appelle Denis Migot, j’accompagne au quotidien des équipes et des entreprises dans leur volonté de mieux faire en les aidant à trouver des réponses collectives à leurs problèmes. Je suis très heureux de participer à la chaîne Scrum Life pour cette nouvelle série.

Présentation du livre La dynamique des groupes

Ouvrage écrit en 1972 par Dominique Oberlé, professeur en psychologie sociale, tiré de la collection Psycho ➕. Ce livre est une véritable introduction à l’approche psycho-sociale des groupes notamment basée sur les travaux de Kurt Lewin.

Kurt Lewin est un psychologue américain d’origine allemande ayant renouvelé les théories les plus récentes en psychologie sociale.

Qu’est-ce que la psychologie sociale ?

La psychologie sociale est la branche de la psychologie expérimentale qui étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements des individus sont influencés par un contexte ou par le comportement d’autres individus. En tant que Scrum Master ou coach agile nous agissons pour faciliter le changement. Au sein d’une entreprise, il se traduit par l’adoption de nouveaux comportements. Il est donc fondamental de s’intéresser à la psychologie sociale pour comprendre comment un individu peut être influencé par le comportement d’un groupe.

La psychologie sociale nous apprend également à créer une cohésion de groupe : un outil incontournable du Scrum Master !

Pourquoi choisir ce livre la dynamique de groupe ?

Mais alors, pourquoi ce livre de psychologie sociale plutôt qu’un autre ?

Pour commencer, il est clair, concis et rapide à lire même pour des personnes novices sur le thème de la psychologie sociale.
Ensuite, il me parait indispensable d’acquérir des connaissances sur les phénomènes de groupe en tant que Scrum Master, coach agile ou manager. En effet notre quotidien consiste notamment à organiser, guider ou insuffler le changement au sein d’un groupe. Ces connaissances sont placées à portée de nos mains, par cet ouvrage qui explique clairement :

  • Comment un ensemble de personnes devient un groupe
  • Comment un groupe fonctionne, vit et évolue
  • Comment un groupe interagit avec un autre

Qu’est-ce que m’a apporté ce livre de Dominique Oberlé ? Qu’a-t-il changé dans mon quotidien ?

Je ne chercherai pas à résumer cet ouvrage et encore moins à rentrer dans le détail des travaux de Kurt Lewin. Mon intention est plutôt de vous expliquer en quoi ce livre m’a aidé à améliorer mon quotidien en tant que Scrum Master sur deux sujets déterminants :

Lancement d’un accompagnement d’équipe

J’ai longtemps fait l’erreur de me concentrer en premier lieu sur la valeur produite par une équipe afin d’aider celle-ci à en produire davantage. L’inconvenant de cette approche est qu’elle tend à traiter un symptôme plutôt qu’un problème. Les travaux de Kurt Lewin ont montré qu’un groupe, et si vous êtes familier avec la systémique cela ne vous étonnera pas, n’est pas la somme de ses membres. C’est davantage l’interdépendance de ses membres qui constitue l’essence du groupe. Ainsi, nous comprenons mieux la pertinence de débuter l’accompagnement par l’observation des relations et des interactions. Elles permettent de comprendre et de rendre explicite ce qui les lient les membres du groupe : les buts, les normes, les valeurs, la répartition des rôles ou encore les modalités de communication et de prise de décision. C’est tout cela que Kurt Lewin entend par interdépendances. Une fois celles-ci rendues explicites, nous pouvons aider l’équipe à les évaluer : sont-elles claires, cohérentes et au service de la finalité du groupe ? etc.

Je conseille donc de débuter les accompagnements d’équipes par une mise à plat de la structure du groupe : l’ensemble des rôles, l’organigramme, les règles et les interactions. C’est un bon moyen pour comprendre le fonctionnement interne du groupe. Concrètement cela peut se faire à travers l’animation d’ateliers comme :

  • Value Stream Mapping pour visualiser la modalité de prise de décisions.
  • Give and Take Matrix pour co-construire les rôles et responsabilités.
  • High performance tree pour s’aligner sur des valeurs.
  • Remember the future pour définir les objectifs.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces ateliers ou d’exemples d’ateliers à animer, je vous conseille vivement le livre Game Storming qui en détaille plusieurs dizaines.

L’accompagnement au changement d’une entreprise

Terminons avec l’accompagnement au changement d’une entreprise. Les études de Kurt Lewin démontrent que le groupe est un formidable levier de changement. Non seulement il est beaucoup plus aisé de changer les habitudes de personnes en groupe qu’individuellement mais en plus, les membres d’un groupe s’impliquent d’avantage lorsqu’ils se sentent engagés, ensembles, par une décision prise collectivement.

Avant de lire ce livre, lorsque j’accompagnais une organisation dans sa globalité, je misais essentiellement sur l’accompagnement de décideurs, décideuses ou de personnes faisant figures d’autorité, dans le but de les aider à incarner le changement. C’est indispensable, certes, mais insuffisant. J’étais souvent surpris par le désengagement qui en résultait. Et pour cause : l’immense majorité des membres de l’organisation subissait des décisions auxquelles elle n’avait pas pris part. Pour paraphraser Jean-Léon Beauvois et Robert-Vincent Joule, psychologues et auteurs.

« Une décision prise avec les autres est un acte engageant déclenchant l’action menant au changement. »

Jean-Léon Beauvois et Robert-Vincent Joule

Je vous recommande leur très bon livre petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens.

Vous comprenez l’importance de s’assurer que la prise de décision du changement soit collective et non le reflet du désir isolé d’une personne aussi haut placée soit elle.

Pour savoir comment aider à cette prise de décision collective je vous invite à vous intéresser aux forums ouverts d’Harrison Owen ou encore au livre Openspace Agility de Daniel Mezick.

Sur quoi repose la cohésion de groupe ?

Avant de conclure, je souhaite partager avec vous un autre enseignement que j’ai tiré de la psychologie sociale. Dominique Oberlé explique que la cohésion de groupe, force qui lie ses membres, repose sur plusieurs facteurs :

  • Les facteurs affectifs : l’attrait de l’activité collective, l’attrait du but commun, l’attrait des autres personnes du groupe, la solidarité, l’estime, la reconnaissance.
  • Les facteurs opératoires : la répartition des rôles, les modes de management.
  • Les facteurs contextuels : ce qui est extérieur au groupe. Est-ce menaçant ?

L’accompagnement d’une équipe vers sa cohésion passe donc par la prise en compte de tous ces éléments.

Votre avis sur ce nouveau format nous intéresse !

J’espère que cette présentation du livre de Dominique Oberlé vous aura donné des idées pour accompagner une équipe ou une organisation dans leur évolution. Cette vidéo se veut la première d’une nouvelle série présentant des livres essentiels dans la montée en compétence et l’acquisition de nouvelles connaissances pour les rôles de Scrum Master ou de coach agile. N’hésitez pas à m’indiquer en commentaires ce que vous en avez pensé.

Ne ratez pas notre prochain épisode : Fearless Organization d’Amy Edmonson

Dans un prochain épisode j’évoquerai le livre Fearless Organization d’Amy Edmonson, cela sera l’occasion de comprendre en quoi la sécurité psychologique est une condition indispensable au bien-être et à l’efficacité d’une équipe.

Faites votre veille : Sources et liens complémentaires

Vous avez aimé cet article ?

Alors vous allez adorer

Le guide du Scrum Master compétent

Entrez votre adresse mail pour rejoindre la liste d'attente :