Blog

Pourquoi Mesurer Vous Aide à Comprendre Vos Utilisateurs ?

1_Vignette_HD
Complément aux vidéos / La gestion de produit en pratique

Pourquoi Mesurer Vous Aide à Comprendre Vos Utilisateurs ?

Note de l'auteur

Savoir quoi mesurer et pourquoi n’est déjà pas forcément évident et quand il s’agit de structurer les mesures pour qu’elles aient du sens, nous manquons souvent d’imagination. Jean-Pierre Lambert et Constantin Guay ont invité la formidable Nathalie Keo pour participer à cet épisode. Ensemble, ils vous détaillent les stratégies et méthodes qui ont fait leurs preuves dans les équipes agiles. Découvrez comment la mesure devient un puissant outil d’aide à la décision.

Table des matières

Introduction

Dans notre série la gestion de produit en pratique, l’équipe Panda 🐼 adopte une nouvelle philosophie inspirée du Lean Start-up. Mais en pratique comment faire ? Nous verrons dans cet épisode comment mettre en place concrètement une approche pour mesurer et valider les hypothèses. Vous apprendrez également à partager ces mesures aussi bien en sein de l’équipe qu’avec les parties prenantes.

Photo Jean-Pierre Lambert

Je suis le créateur de Scrum Life que je coanime avec Constantin Guay. Scrum Life est non seulement la première chaine francophone qui parle de l’esprit agile mais aussi une communauté qui se retrouve pour échanger et s’entraider. Alors n’attendez pas pour nous rejoindre et monter en compétence.

Jean-Pierre Lambert
Photo Constantin Guay

Dans cet épisode vous verrez une façon concrète de suivre les utilisateurs mais aussi pourquoi et comment structurer ce suivi pour qu’il soit utile. Vous découvrirez également une nouvelle fois sur notre chaine Nathalie Keo, Product Manager, qui intervient pour aider l’équipe Panda 🐼 dans sa quête. Vous verrez aussi que ces données d’utilisation du produit représentent une opportunité pour communiquer avec force.

Constantin Guay

Comment suivre concrètement le comportement des utilisateurs ?

Mettez en place un plan de suivi des utilisateurs ! Ce plan, que d’autres préfèrent appeler plan de marquage ou plan de taggage, consiste à définir les moyens à mettre en place pour suivre le comportement de vos utilisateurs. Même si lorsqu’il s’agit d’un produit physique nous utiliserons plutôt des sondes et des capteurs, l’objectif reste le même : récupérer des informations sur le comportement des utilisateurs pour pouvoir les étudier. Quels que soient les outils à votre disposition, vous devez adopter cette approche, véritable facilitateur de prise de décision. À l’instar de l’approche qualitative qui peut trouver sa réponse par les échanges directs avec vos utilisateurs, le suivi des comportements utilisateurs vous donne des informations quantitatives tout aussi fondamentales pour l’avenir de votre produit.

L’enjeu : structurer les mesures pour leur donner du sens

Mettons le doigt où ça fait mal. Le plan de suivi des comportements utilisateurs doit servir avant tout à l’équipe et non pas au service marketing. L’équipe doit donc abandonner l’idée d’utiliser des plans dit « standard » pour garder la maitrise de ce qu’elle veut mesurer et de la direction qu’elle veut donner à la construction du produit. Cet outil est la boussole de l’équipe sans laquelle elle reste aveugle.

Une bonne solution pour agrader ses compétences en la matière peut être de faire appel à des experts extérieurs à l’entreprise par exemple en organisant des BBL (Brown Bag Lunch). Il s’agit de recevoir quelqu’un pour parler de son expertise dans votre entreprise, initialement gratuitement et pendant l’heure du déjeuner mais ils peuvent également s’organiser à distance. Et c’est justement ce que va faire l’équipe Panda 🐼 ! Elle va inviter Nathalie Keo, Product Manager expérimentée, pour les aider à définir un bon plan de suivi des utilisateurs.

À Scrum Life nous participons régulièrement à des BBL, n’hésitez pas à nous consulter : scrumlife.tv/bbl

En pratique, comment et pourquoi mesurer les comportements utilisateurs

Spécialiste en gestion de produit, Nathalie Keo a contribué à la transformation digitale de grands groupes comme de start-ups en tant que Product Owner et Product Manager. Ses convictions, son savoir-faire, sa culture agile se sont forgés au contact des experts rencontrés lors de ses différentes missions. Elle est engagée dans une démarche globale : comprendre les problèmes et les besoins des utilisateurs en continu pour pouvoir leur adresser un produit fiable et viable.

Nathalie Keo
  • Quel support utiliser pour consigner et exploiter les données ?

Je ne conseil pas vraiment l’utilisation d’un tableur. Il est souvent difficile à exploiter à moins d’être à l’origine de sa création. Il sera imbuvable pour un membre récemment intégré dans l’équipe. Privilégiez des visuels explicites. Pour cela, il faut au préalable déterminer ce que nous voulons mesurer, la position des tags ou marqueurs et les raisons de notre mesure. C’est ce dernier élément, le pourquoi, qui va nous permettre de prendre des décisions sur le développement de la fonctionnalité.

Prenons l’exemple du site Scrum Life et commençons par définir l’objectif business du site. Partons ici du principe que les objectifs sont de promouvoir la marque et les formations Scrum Life.

Je vais donc mettre en place un plan de marquage sur la page d’accueil pour mesurer les taux d’utilisation :

  • Des différents boutons
  • Du défilement sur la page (scroll)
  • Du menu d’entête
  • Etc.

Le positionnement des tags directement sur la page du site me permet d’établir mon plan de marquage.

Puis de scénariser les tags pour avoir toutes les informations à sa mise en place…

  • Pourquoi nous mesurons ? Que voulons-nous faire des résultats ?

Cette question devrait être à la base de l’approche. Il faut d’abord savoir pourquoi nous mesurons et ensuite définir ce que nous allons mesurer. Nous l’avions expliqué dans notre vidéo Lean Start-up et le MVP : nous devrions commencer par définir ce que nous voulons faire de la mesure.

  • Comment l’usage des tags facilite notre prise de décision ?

Après avoir déterminé l’importance de chaque élément à analyser, nous pouvons définir un critère de succès. C’est-à-dire un pourcentage à partir duquel il sera considéré comme une réussite. Nous déterminons également une valeur en dessous de laquelle l’élément sera considéré comme un échec. Entre ces deux valeurs nous devrons gérer un statuquo.

La mesure est une aide à la décision pour l’équipe

Photo Constantin Guay

Un grand merci à Nathalie pour sa nouvelle intervention sur notre chaine.

Constantin Guay

Si vous souhaitez contacter Nahtalie, visitez ce lien : scrumlife.tv/nathaliekeo

  • Les décisions d’impact : vous l’aurez compris, la mesure est une aide à la décision pour l’équipe. Vous pourrez donc prendre des décisions en fonction de l’impact recherché ou des changements dans le produit. Le suivi des comportements des utilisateurs, vous offre également la possibilité de formaliser la mesure liée aux changements c’est-à-dire définir les KPI (Key Performance Indicator). Le KPI désigne l’indicateur à suivre pour juger de la performance. Attention à bien choisir vos KPI, car un mauvais KPI  peut avoir des effets pervers.
  • Définir l’action suivante : savoir quoi mesurer ne suffit pas en tant que tel, il faut aussi savoir pour chaque résultat (réussite, échec ou statuquo) ce que nous mettrons en œuvre pour la suite du développement du produit.

La mesure comme outil de communication

Même si la mesure permet au départ de vérifier que le résultat est aligné avec la vision et les objectifs produit, elle peut être partagée par le Product Owner avec les parties prenantes. Voyez le résultat de la mesure comme une véritable photographie de l’état réel du produit. Le communiquer est une preuve de transparence qui mène à la confiance des clients.

Glossaire

Lean Startup

Une approche du démarrage d’une activité économique et du lancement d’un produit qui repose sur la vérification des concepts et apprentissages.

BBL (Brown Bag Lunch)

Recevoir quelqu’un pour parler de son expertise dans votre entreprise, initialement gratuitement et pendant l’heure du déjeuner.

Product Owner

Élément du cadre de travail Scrum. Le ou la Product Owner apporte la vision produit, la vision marché, et l’alignement avec les objectifs d’entreprise (rentabilité par exemple).

Faites votre veille : Sources et liens complémentaires

Vous avez aimé cet article ?

Alors vous allez adorer

Le guide du Scrum Master compétent

Entrez votre adresse mail pour rejoindre la liste d'attente :